La mutuelle collective, de quoi s’agit-il ?

Tout chef d’entreprise a l’obligation de proposer une couverture complémentaire santé collective à ses salariés. Le salarié n’a aucune démarche à faire : c’est à l’employeur de souscrire cette garantie pour le compte de ses salariés. La couverture des ayants-droit (enfants ou conjoint) du salarié n’est pas obligatoire, mais l’employeur (ou les partenaires sociaux) peut décider de les couvrir aussi. La couverture collective obligatoire doit remplir les conditions suivantes :

  • La participation financière de l’employeur doit être au moins égale à 50 % de la cotisation (le reste est à la charge du salarié) ;
  • Le contrat doit respecter un socle de garanties minimales (panier de soins minimum) ;
  • Le contrat est obligatoire pour les salariés, sauf les cas où le salarié peut refuser la mutuelle.

Comment fonctionne une mutuelle collective ?

En France, l’assurance santé est obligatoire. Tout travailleur a l’obligation d’être affilié à l’un des régimes de la Sécurité Sociale (carte vitale) en fonction de la catégorie socio-professionnelle à laquelle il appartient.

Généralement, la Sécurité Sociale prend en charge 70% du remboursement des frais de santé. Le reste des dépenses est à votre charge. Cependant, si vous souscrivez une complémentaire santé collective, elle pourra rembourser la totalité ou au moins la majorité des dépenses de santé restant à votre charge en tant que salarié.

Si j’ai une mutuelle collective, comment ça se passe ?

Tout dépend du niveau de votre mutuelle collective. Regardons quelques exemples.

Exemple 1 :

Selon les tarifs de convention fixés par la Sécurité Sociale, une consultation chez un dentiste coûte 23€. Sur cette base de 23€, la Sécurité Sociale (carte vitale) vous rembourse 70%, donc 16.10€. Les 6.90€ restant correspondent à ce qu’on appelle le ticket modérateur et sont à votre charge si vous n’avez pas de mutuelle.

Exemple 2 :

Si votre médecin pratique des dépassements d’honoraires, sa consultation coûtera plus cher et votre remboursement sera différent. Pour une consultation d’un coût de 70€, vous devez payer non seulement les 6.90€ du ticket modérateur à votre charge mais aussi les dépassements d’honoraires de 47€. Par conséquent, 53.90€ restent à votre charge. Si vous avez une mutuelle collective, vous ne payez que 21.70€ ou même 0€, en fonction de votre mutuelle.

Comment diminuer le coût de mes frais médicaux grâce à ma mutuelle collective ?

Il suffit de souscrire une mutuelle collective qui couvrira les dépassements d’honoraires. Il faut distinguer différents niveaux de couverture économiques : 100%, standard 200%, haut de gamme 300% ou même 400%. Plus le pourcentage de garantie fourni par la mutuelle est élevé, moins vous payez. Avec une garantie de 400%, le montant de vos dépenses sur les frais médicaux descend jusqu’à 0€.

Comment souscrire une mutuelle santé collective ?

Il est important de bien définir les actes médicaux qui vous intéressent et de trouver la mutuelle collective la plus adéquate au profil de vos salariés. Pour faciliter cette étude, soyez prêt à nous fournir les documents suivants :

  • KBIS ;
  • Carte vitale et pièce d’identité de vos salariés.

Contactez-nous par téléphone ou rencontrez-nous dans l’une de nos agences, nous sommes à votre disposition pour vous conseiller et établir un devis personnalisé correspondant à vos attentes.

Voilà, maintenant vous connaissez tout !