Je viens de louer un local, dois-je souscrire une assurance ?

Entrepreneur ou société, à la suite de la signature d’un bail commercial ou précaire, la question de l’assurance du local est primordiale. Cette assurance est incontournable : le locataire est tenu d’y souscrire pour couvrir les éventuels dommages que pourra subir le local professionnel dans lequel il exploite son activité.

Généralement, l’assurance du local couvre les sinistres affectant les murs de votre local mais également son mobilier, c’est-à-dire les biens (instruments, stock de marchandise, etc.).

Quelles sont les risques généralement assurés ?

Comme l’assurance « risques locatifs » pour les particuliers, l’assurance du local prend en charge les risques suivants :

  • Inondation et dégât des eaux (fuite, infiltration, etc.) ;
  • Incendie et explosion ;
  • Surtension et dommages électriques (court-circuit, etc.) ;
  • Catastrophe naturelle (tempête, grêle, etc.) ;
  • Actes de vandalisme ou de vol.

Et si je refuse de la souscrire ?

Il est très fréquent que le bailleur demande à l’occupant du local commercial une attestation d’assurance. La souscription à une assurance « local commercial » est vivement recommandée.

Si le locataire n’y souscrit pas, le propriétaire du local peut y souscrire et répercuter le montant de la prime d’assurance sur les charges du locataire. Sans souscription, il pèse sur votre activité un risque grave pour un rapport coût/avantages dérisoire.

Comment assurer mon local ?

C’est simple, réunissez et transmettez les documents suivants :

  • Le bail commercial/précaire ;
  • Le KBIS ;
  • Si vous avez déjà été assuré, un relevé d’information mentionnant vos antécédents ;
  • Votre relevé d’identité bancaire (RIB).

Comment puis-je changer le contrat d’assurance ?

Il est possible de changer facilement de contrat d’assurance « local professionnel » si vous trouvez que le niveau de garantie proposé ne justifie plus le prix qui vous est demandé.

Nous sommes à votre disposition pour vous conseiller et établir un devis assurance local professionnel personnalisé correspondant à vos attentes via notre simulateur en ligne, par téléphone ou lors d’un rendez-vous dans une de nos agences. Et bien sûr, nous nous occupons de la résiliation de votre ancien contrat.

En cas d’accident, que faut-il faire ?

Les sinistres arrivent. Remplissez votre constat qui servira à rendre compte des circonstances du sinistre et à expliquer les dégâts survenus. Puis, prenez des photos. Dès que vous avez le constat et les photos, envoyez-nous un mail avec les pièces jointes et on s’occupe du reste.

Voilà, maintenant vous connaissez tout !